Gaufres de Liège

J’habite à la frontière Belge et j’ai souvent eu l’occasion de manger des gaufres de Liège ! Et comme ces gaufres se font avec de la levure boulangère, j’ai bien sûr essayé
Je vous met la recette originale qui provient de ma boîte de sucre perlé Tirlemont.
Perso j’ai divisé les doses par 3 (mes modifications sont en rose)

Ingrédients :

– 750 gr de farine pour pâtisserie ou T45 (250 gr de T55)
– 270 gr de lait tiède (70 gr de lait tiède)
– 70 gr de levure fraîche (20 gr de levure fraîche)
– 3 œufs + 2 jaunes d’œufs (1 œuf + 1 jaune)
– une pincée de sel (5 gr de sel)
– 1/2 sachet de sucre vanillé (pareil)
– 400 gr de beurre ou de margarine ramolli (130 gr de beurre)
– 500 gr de sucre perlé (160 gr de sucre perlé mais je trouve que ça fait beaucoup)

Mise en oeuvre :

Mettre tous les ingrédients dans la cuve de la MAP sauf le beurre et le sucre perlé (évitez le contact entre le sel et la levure).
Lancez le programme “pâte” mais ne le laissez pas se terminer jusqu’au bout : à la fin du pétrissage, laissez encore poser 30 minutes et stoppez la machine (moi j’ai stoppé la MAP 20 minutes après la fin de pétrissage et j’ai laissé la cuve 10 minutes supplémentaire dans la MAP éteinte pour ne pas avoir le rabat).

Ajoutez le beurre ramolli dans la cuve et relancez le programme pâte une dizaine de minutes (juste une partie du pétrissage). Il est possible que vous ayez à ajouter un peu de farine si la pâte se ramolli trop et ne se tient plus.

Sortez ensuite la pâte de la cuve et ajoutez le sucre perlé à la main (sinon, gare aux griffes dans la cuve).

Divisez la pâte en pâtons d’environ 100 gr et laissez reposer ces boules 15 minutes environ.

Cuire au fer à gaufres environ 5 minutes (surveiller la cuisson). Ces gaufres se dégustent tièdes!


Remarque :
En respectant à peu près les proportions de la recette (arrondi au dessous), je trouve que c’est quand même trop sucré voir un peu écœurant quand on les mange légèrement chaudes.
En voyant la photo, on m’a demandé si il y avait un glaçage sur les gaufres. Et bien non, c’est simplement le sucre des cuissons précédentes qui a caramélisé un peu les autres gaufres.
Enfin, niveau consistance, ma pâte était assez ferme et ne collait pas aux mains ce qui permet de faire de belles boules

5 réponses

  1. Marie Renard-Millescamps dit :

    Les gaufres que l’on sert tiède sont carrés et plus légères (gaufres bruxelloises)… Celles-ci (Gaufre de Liège) se mangent froides, le lendemain ou plus tard, ce qui leur laisse le temps de prendre tout leur arome… Les garder en boite de fer… essayez-donc… (encore faut-il savoir résister jusqu’au lendemain !)

    (Marie, grandie à la frontière de Menen-Courtrai)

  2. sonia dit :

    Combien de temps peut-on conserver la pate de la gaufre de liege juste avant la cuisson?

    Merci de votre reponse

  3. Pomelo dit :

    Bonjour Sonia
    J’avoue que je ne saurais pas trop quoi répondre car je n’ai jamais laissé plus de 15 minutes.
    A mon avis, en laissant au frais, tu dois pouvoir les laisser une bonne heure.
    C’est juste que comme il y a de la levure boulangère, ça va continuer de fermenter et donc gonfler et je ne sais pas ce que ça donne …
    Dans tous les cas, à température ambiante, ça fermentera beaucoup plus vite … au frais ça devrait le faire.

  4. Pomelo dit :

    Bonjour,
    À mon avis, dans une simple boîte hermétique, cela doit pouvoir rester mou bien jusqu’au lendemain

  5. Comment peux t’on concerver les gaufre cuite pour qu’elles reste molle jusqu’au lendemain ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *