Brioche à la fleur d’oranger

Coucou :)

Ahhhh l’horreur !!!! Pour me faciliter les choses, j’ai dupliqué un article existant afin de créer celui-ci. J’en était presque arrivé au bout quand tout à coup j’ai eu le malheur de faire un « CTRL+Z » pour annuler une saisie que je venais de faire. Et malheur! TOUT ce que je venais d’écrire est parti, je suis revenue à mon article de base (l’ancien dupliqué). Impossible de récupérer ce que je venais de rédiger !!!
Bref, je recommence … 😅

Je disais donc que cela faisait un moment que je n’étais pas venue vous déposer une petite recette. La vie suit son cours et j’ai du mal à mettre le site à jour …
Plusieurs personnes m’ont demandé ma recette après avoir vu la photo que j’avais déposée sur facebook. Donc voilà, je viens la partager officiellement ici :) Vous êtes très nombreux / nombreuses à faire vos pains et brioches en ces temps de confinement (et avec les enfants à la maison, peut être encore plus !)

La recette qui suit vous donnera un bon kilo de pâte et vous permettra de faire deux brioches. J’ai utilisé deux moules à cake en Pyrex de 24cm.
Ces moules, si ils sont beurrés et farinés au préalable, sont vraiment top ! Je n’utilise que ceux là, plus de plat en teflon depuis des années.

Allez c’est parti !

Ingrédients :

– 550 gr de farine de blé T55
– 80 gr de sucre roux (mais avec du blanc ça fonctionne aussi)
– 2 bouchons de fleur d’oranger
– 1 oeuf entier + 1 blanc (le jaune restant servira pour la dorure)
– 200 gr de lait tiède
– 100 gr de beurre(initialement, c’est 100 gr de beurre dans la recette)
– 8 gr de sel
– 1 sachet de levure boulangère instantanée (environ 10gr ou bien 1/2 cube de levure fraîche soit environ 21gr)
ATTENTION : PAS DE LEVURE CHIMIQUE !!!!

– Pour la dorure : le jaune d’oeuf restant + 1 cuillère à soupe de lait)
– un peu de sucre en poudre (facultatif)

N’utilisant plus de MAP mais un robot (kitchenaid), je vais donner les explications pour le robot.
Pour la MAP, il suffit de lancer le programme « pâte » en respectant les mêmes règles que d’habitude !

Dans une casserole, faire fondre le beurre et y ajouter le lait avec de le tiédir. Dans le bol du robot muni du crochet pétrisseur, mettez la farine, le sucre et le sel. Mélangez avec une cuillère puis creusez un puits. Mettez-y l’oeuf entier + le blanc et la fleur d’oranger. Refermez le puits.
Versez par dessus le mélange lait / beurre.
Pétrissez la pâte en vitesse lente 2 ou 3 minutes puis passez en vitesse un peu plus rapide environ 15 minutes (si votre robot vous le permet).
La pâte devrait bien se décoller des bords du bol.
Arrêtez votre robot et recouvrez le bol d’une assiette.
Laissez fermenter à température ambiante 50 à 60 minutes.
La pâte doit doubler de volume. N’hésitez pas à laisser lever plus longtemps si nécessaire. Personnellement, je laisse monter la pâte près de mon feu à pellet ou bien dans le four avec juste la lumière ;-)

Lorsque la pâte a bien doublé de volume, sortez la et mettez la sur le plan de travail légèrement fariné. Divisez la pâte en deux (environ 500 gr pour chaque pâton).
Chaque pâton sera ensuite divisé en 5 morceaux. Faites de belles boules.
Beurrer et farinez les moules (super important pour que les brioches n’accrochent pas trop) et déposez 5 boules dans chaque moule.

Recouvrir les moules de film étirable et remettre à pousser pour environ 45 minutes.

Ici dès que la pâte atteint les bords du moule, je préchauffe mon four à 180°C en sole et voûte à four préchauffé à 180°C pour 30 minutes environ.(pas en chaleur tournante).

Lorsque le four est chaud, badigeonnez les brioches avec le mélange jaune d’œuf + lait et saupoudrez un peu de sucre. Enfournez pour 30 minutes.

Quand les brioches sont cuites, sortez-les du four, attendez 10 minutes avant de démouler (un faudra sans doutes passer la lame d’un couteau pour décrocher la pâte collée en haut du moule mais le reste ne collera pas).

Laissez reposer sur une grille jusqu’à complet refroidissement (oui oui, il faut résister un peu et attendre qu’elle soit froide).
Pour la conservation, soit je l’enveloppe dans un film étirable, soit je la remets dans son plat et je réutilise le film étirable pour protéger la brioche et garder sa fraîcheur.

Brioche à la fleur d’oranger

Voilou, bon appétit !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.