Mon pain blanc maison sans MAP

Coucou

Ma machine à pain étant partie en réparation depuis maintenant 3 semaines, je suis « obligée » de refaire mon pain à la main.
Mais, j’ai changé de technique par rapport à avant, je me suis un peu amélioré

Je voulais donc vous faire partager une recette (ou plutôt la façon de faire) qui marche très bien chez moi et que mon homme adore !

Nous allons donc confectionner un pain blanc avec cuisson au four.

Matériel :
1 saladier
1 cuillère en bois
2 torchons
1 feuille de papier sulfurisé
1 lame de cutter
1 tamis
1 petit récipient d’eau (pour la cuisson)
Et très important, vos deux mains prêtes à pétrir

Ingrédients :
600 gr de farine blanche
2 cuillère à soupe d’huile
310ml d’eau tiède
1,5 cuillère à soupe de sucre
8gr de sel
4gr de levure instantanée


Mise en oeuvre :

On commence par nettoyer le plan de travail.
Dans un saladier, mettre la farine, le sel, le sucre, l’huile et l’eau et mélanger grossièrement à la cuillère.

Laisser reposer 5 minutes le temps que la farine termine d’absorber d’eau.

Verser le contenu du saladier sur le plan de travail, ajouter la levure au centre et commencer à pétrir.
Au début, la pâte sera sans doute un peu collante mais au fur et à mesure, la texture va changer.
Si après quelques minutes la pâte est toujours un peu collante, ajouter une petite cuillère à soupe de farine mais prenez votre temps car plus on pétrit, mieux ça va
N’hésitez pas à pétrir la pâte en l’écrasant, en l’étirant. Au plus vous la travaillerez, au plus elle sera élastique.
Après environ 5 minutes de pétrissage, vous obtiendrez une pâte qui n’est pas encore totalement parfaite pour la première montée.
Continuez le pétrissage jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse et élastique (elle ne s’arrache plus lorsque vous l’étirez). Vous sentirez la pâte tiédir entre vos mains, elle commence déjà à gonfler, elle est lisse et douce au toucher.

Une fois le pétrissage terminé, farinez légèrement la boule et laissez la reposer dans un saladier recouvert d’un torchon à température ambiante pendant environ 1H-1h30 (tout dépendra de la température ambiante : 24-26°C, c’est le top). Si il fait plus frais chez vous, il faudra donc plus de temps.
La pâte doit avoir doublé de volume.

Lorsque la pâte à doublé de volume, sortez là du saladier et retour sur le plan de travail.
Aplatissez là légèrement avec la paume de la main afin d’évacuer une partie du gaz.


Retravaillez là deux petites minutes.
Là, formez une boule et prenez là dans la main comme si vous teniez un ballon : pouces vers le haut, les doigts en dessous de la pâte. Rentrez la pâte vers l’intérieur de la boule comme si vous alliez retourner une poche (je tenterai de prendre des photos de cette étape mais toute seule à la maison, c’est pas évident … )
Effectuer ce geste 5 ou 6 fois pour faire entrer de l’air une dernière fois dans la pâte.
Mettre un torchon dans le saladier et le fariner. Mettre la boule de pâte dans le saladier clé vers le haut, fariner légèrement le dessus et recouvrir d’un deuxième torchon.


Laisser monter pendant 1h – 1h30 (tout dépends encore une fois de la température ambiante)
Une fois que la pâte a largement doublé de volume, on préchauffe le four à 240°C et on y place un récipient rempli d’eau dans le fond.

On prépare la lame de cutter, la plaque de cuisson (chez moi c’est le lèche frite) sur lequel on place une feuille de papier sulfurisé.
Quand le four est chaud, on découvre le saladier de son premier torchon et on pose la plaque de cuisson dessus. D’un geste souple et pas trop brusque, on retourne le saladier sur la plaque.

On enlève le saladier (sans toucher la pâte) et on enlève délicatement le second torchon (qui ne devrait pas trop coller grâce à la farine).

On re-farine un peu la surface du pain avec le tamis et on fait des grignes avec la lame de cutter.
Là, c’est un peu selon votre inspiration : en étoile, en croix etc …
Il faut y aller franchement avec un lame un peu de biais. Le geste doit être fait assez rapidement. Si vous ratez votre coup, ne tentez pas de le reprendre en cours de route …

Une fois les grignes faites, enfournez votre pain légèrement en dessous de la mi-hauteur du four.
La cuisson : 15 minutes à 240°C et baisser ensuite à 210°C pendant 20 minutes.

Une fois la cuisson terminée, sortez le pain du four et déposez le sur une grille pour 1 à 2 heures afin qu’il refroidisse.

Une fois qu’il est froid, enlevez le surplus de farine soit à la main, soit avec
une petite brosse.

Il ne vous reste plus qu’à le déguster !!!

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires si vous l’avez fait vous aussi !

Mes remarques :

Si vous voulez une croûte croustillante
Au lieu de fariner le dessus du pain avant de l’enfourner, faîtes simplement les grignes et vaporisez un peu d’eau sur la surface du pain.
Enfournez immédiatement. L’eau sur la surface du pain va former aider à former une croûte bien croustillante !
N’attendez pas trop longtemps pour la deuxième levée !
Je sais qu’il est très excitant de voir la pâte lever et on aimerait qu’elle lève au plus haut point. Attention de ne pas en vouloir de trop car au moment de retourner la pâte sur la plaque, vous risquez de vous retrouver avec une galette : laa pâte se sera tellement étirée que le gluten risque de se rompre et donc de faire s’échapper le gaz. La texture de la pâte est importante également : elle ne doit être ni trop collante (trop d’eau), ni trop sèche. Il faut trouver le juste milieu et c’est au fur et à mesure que vous apprendrez à connaître votre pâte.
J’ai ma recette qui fonctionne bien et j’ajuste moi même, c’est un peu au feeling (au toucher et à l’œil) car selon la température de la pièce ou selon la farine utilisée, cela peut varier un peu.

4 réponses

  1. merci trèèèèès beaucoup ! je l’essayerais pour Noël !

  2. hugo dit :

    koukou

    j’ ai essayé ta recette ( c’est gentil d’ avoir mis des photos ^^)

    je l’ai assez bien réusis mais la mie avait de toute petite bulle et avait tendance a s’ éfrité , en fait j’ avait déja commencer a pétrir quand je me suis rendu compte que j’ avait oublié la levure est ce que c’est ca qui aurait rendu la mie friable ou une farine de mauvaise qualitée ( j’ ai pris de la premier prix ) ou un mauvait pétrissage ?

    sa serait gentit de me répondre sur mon mail

    ps ton blog est trés bien faite j’ aimerait bien essayer toute les recette mais maman est pas trop d’ accord

  3. line dit :

    bonjour

    a quel moment peut on divise la pate pour en faire des
    petits pains ????

    merci

  4. Pomelo dit :

    Bonjour Line

    Tu peux diviser juste après la première montée (donc au lieu de façonner un gros pain, tu fais tes boules ou tes pistolets)
    Tu peux ensuite laisser fermenter à couvert environ 50 à 60 minutes (tout dépends toujours de la température ambiante) et cuire environ 25 minutes (c’est le temps de cuisson que je fais pour des pains d’environ 90gr)

    Bon Dimanche et bonne boulange

    Pomelo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *