Le sel marin

Il existe plusieurs formes de sel : le sel fin et le gros sel.

Les deux peuvent être utilisés sans problème pour faire du pain.

Personnellement, je préfère le gros sel (île de ré pour l’instant). Je trouve ça … plus authentique (même si c’est surement dans la tête )

Je le laisse se dissoudre dans de l’eau un peu tiède. Ainsi, mon eau de coulage est salée et je trouve ça mieux que de mettre le sel dans un coin du saladier avec la farine.

Si vous utilisez une machine à pain, vous pouvez aussi utiliser du gros sel en le laissant se dissoudre également dans l’eau afin d’éviter de rayer votre cuve !

Dans les recettes sur le net et dans les bouquins, on voit souvent le dosage du sel en cuillère à café. Personnellement, je n’aime pas trop car je ne trouve pas ça très précis et j’ai toujours peur que ma pâte soit trop salée !
Pour ma part, je parlerai donc en grammes.

D’une manière générale, on utilise jusqu’à 20 grammes de sel par kilo de farine.

Bon, c’est pas tout ça mais le sel, ça sert à quoi ?
Comme pour toutes les choses auxquelles on ajoute du sel, ça sert à relever le goût (sans sel, c’est fade ! )
Ensuite, le sel joue également un rôle de conservateur ! (bein oui, la salaison !! ),
Il régule également en quelques sortes le travail de la levure. Il l’empêche de travailler trop vite.
Le sel augmente la température internet de la pâte de 1 à 2°C ce qui n’est pas négligeable pour la fermentation !
Enfin, il joue un rôle d’hydratation dans la pâte!

Le sel favorise également la coloration de la croûte.

Chose très importante : ne jamais mettre le sel et la levure en contact direct. Votre levure perdrait tout son pouvoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *